Qui suis-je ?

Je suis Elodie, éducatrice spécialisée de formation initiale et formatrice dans le domaine des relations humaines.
J’aime comprendre et explorer le monde relationnel et sa magie.

Passionnée par les relations humaines, j’ai toujours été sensible à mettre du sens sur les événements et à comprendre le monde, la vie, les gens. J’ai toujours porté une vive importance à tout ce qui se passait entre les lignes, dans l’invisible des relations et de nous-mêmes.

Éducatrice spécialisée de formation initiale, j’ai accompagné pendant près de 10 ans, dans le cadre du placement, des enfants, des adolescents et des parents…

Chaque personne que j’ai côtoyée sur le terrain (enfants, adolescents, parents, collègues, partenaire) m’a fait grandir et a contribué soit à faire émerger mon potentiel relationnel, soit à me confronter à mes limites et à les dépasser.

J’ai fait l’expérience qu’au plus j’apprenais à me connaître et à me connecter à mes besoins, mes limites, mes émotions, mes schémas intérieurs, plus je pouvais être proche des autres et marcher à leurs côtés pour les accompagner sur leur propre chemin d’autonomie.

Mais ça n’a pas toujours été le cas !

J’ai longtemps énormément sollicité essentiellement mon mental dans les relations.

Comprendre… Analyser… Repérer… Identifier… Diagnostiquer… Observer… Faire des hypothèses… Interpréter…
Ca se passait là-haut.

Cela m’a permis de développer de nombreuses compétences en tant qu’éducatrice :
– Beaucoup observer
– Mettre du sens sur les comportements
– Analyser des processus et des enjeux relationnels
– Participer activement en réunions, en remettant en question le système, les dysfonctionnements, les failles…

Quel était le problème, concrètement ?

Branchée sur « la tête », le devoir de réussir, d’être compétente et de le montrer, le savoir, le masque social :
– j’avais beaucoup de mal à me positionner
– je n’étais pas à l’écoute de mes limites
– je m’arrangeais pour ne pas trop me confronter à mes failles inconfortables (qui m’auraient fait prendre conscience que je n’étais pas la professionnelle que je voulais être)
– je n’étais pas toujours claire dans mes positionnements,
– je me sentais parfois toute petite et d’autres fois je cherchais à prendre le dessus pour éviter cet état
– je ne me rendais pas compte des jeux psychologiques dans lesquels je rentrais et je pouvais donc me laisser embarquer dans des situations assez inconfortables et ne pouvais plus tellement être dans un accompagnement objectif
– je ne trouvais pas forcément la juste distance dans les relations avec les jeunes
– j’étais enfermée dans certaines croyances limitantes
– je cherchais à convaincre

Formation professionnelle + Expériences de vie = Bonjour conscience !

En parallèle à mon activité d’éducatrice, j’ai continué à me former continuellement et je me suis faite superviser sur ma pratique à titre personnel, le milieu institutionnel ne répondant pas à mes besoins sur ce sujet.
– J’ai ainsi mieux compris les enjeux relationnels, les fonctionnements des uns et des autres
– J’ai mieux appréhendé ma manière d’entrer en relation et de comprendre comment les autres entraient en relation pour m’adapter plus efficacement
– J’ai appris à me positionner
– J’ai développé mon empathie
– J’ai développé naturellement une posture qui me permettait de créer un lien de qualité

J’ai cette chance de considérer les situations tragiques ou difficiles comme des tremplins pour grandir. Au travers d’expériences de vie :
– J’ai réappris à me reconnecter à mes ressentis, mes sensations, mes perceptions, mes besoins, ma légitimité d’Être. On appellerait ça spiritualité aujourd’hui je pense.
– J’ai de fait développé mon intelligence relationnelle
– J’ai renoué avec ma si précieuse intuition qui n’a jamais été bien loin quand j’y pense
J’ai mesurer la singularité du cheminement intérieur et ai compris que chacun avait le sien : pas de copier-coller mais une route propre à chacun.

Etre soi pour accompagner l’autre à être lui

L’association tête-coeur-corps (penser, ressenti, action) m’a permis de développer, en tant qu’éduc, une posture qui est la mienne. Dans laquelle plus je cheminais vers moi-même, plus je pouvais rejoindre l’autre dans ce qu’il vivait. Et alors plus je pouvais l’accompagner sur son propre chemin.

J’aime à dire que je dansais relationnellement avec les jeunes, vous savez, ceux qu’on a tendance à vouloir rejeter tant ils nous poussent à bout… tant on ne les comprend pas… tant on ne voit pas que l’on rejoue avec eux exactement la même chose que ce qu’ils connaissent déjà.

Danser, trouver le bon tempo par essais et erreurs mais toujours dans le plus profond respect de l’autre là où il en est, jusqu’à arriver à une vibration qui fait que ça y’est, la relation de confiance – la vraie, sincère, réciproque, sans attente si ce n’est de se rejoindre dans l’intimité – est installée.

J’ai alors poursuivi mon chemin pour sortir de ces limitations et oser enfin me révéler à moi-même en sortant des conventions établies ou imaginées de ce que devrait être une bonne professionnelle pour, “simplement”, être moi dans mon accompagnement.

Oser être soi. Oser sortir du cadre. Oser être libre de toute convention tout en étant à l’écoute de l’autre et de ses besoins. Être à l’écoute de soi, de sa petite voix, de ses sensations physiques et émotionnelles… autant de caractéristiques qui m’ont aidée à développer ma posture, celle dans laquelle je suis moi et dans laquelle je peux me sentir libre de transmettre ce qui a du sens.

Les outils que j’utilise :

  • Analyse Transactionnelle
  • L’entretien d’aide
  • Communication Non Violente (Initiation, Approfondissement, CNV & Education)
  • Accompagnement clinique des enfants et des adolescents
  • Méthode Gordon, niveau 1
  • Palo Alto, initiation
  • Théâtre Forum
  • Jeu du Tao
  • Psychothérapie positive
  • Ateliers du bonheur
  • Psychologie Vectorielle

C’est avec cette passion pour l’humain et pour révéler le meilleur de lui-même que j’ai choisi d’accompagner les acteurs éducatifs à aller  vers davantage de conscience relationnelle et émotionnelle pour que vous puissiez faire évoluer votre identité professionnelle et votre  pratique auprès des jeunes que vous accompagnez et au sein de votre équipe.